Lundi 10 mai 1 10 /05 /Mai 16:51

Communiqué de presse

 

Colomiers : l’insécurité aux Ramassiers.

 

En tant qu’ancien Maire de quartier de St Martin du Touch qui jouxte celui des Ramassiers , Jean-Jacques Bolzan a rencontré jeudi 6 mai Monsieur Rios représentant les résidences de ce quartier afin d’évoquer avec lui les problèmes d’insécurité qui se multiplient sur ce secteur.

Quartier nouveau, les Ramassiers ont connu en quelques mois une arrivée massive de population. Des centaines de nouvelles familles se sont installées dans les nouveaux programmes immobiliers sans que la Mairie n’anticipe les besoins et les exigences en termes de sécurité et d’équipements publics.

Je constate que malgré l’évolution très importante de la population sur ce quartier, il n’y a pas eu d’augmentation des effectifs de la Police Nationale. On constate même une diminution de la présence policière d’où les difficultés rencontrées par le Commandant Terrail pour augmenter la fréquence des patrouilles. Il fait au mieux avec les moyens qu’il a >> explique Jean-Jacques Bolzan.

Je suis par ailleurs choqué par l’attitude des élus municipaux qui laissent entendre que ces problèmes relèvent du ressort de l’Etat. Si ce dernier à certes comme prérogative le maintien de l’ordre, depuis la loi du 5 mars 2007,le Maire doit jouer un rôle pivot dans les dispositifs locaux de prévention de la délinquance.

C’est lui qui coordonne les actions dans le respect des compétences de l’Etat, des autorités judiciaires et des autres collectivités.

A Colomiers la municipalité n’a pas pris les mesures qui s’imposent pour la deuxième ville du département. Cette situation est grave.

 

Face à cette situation, Jean-Jacques Bolzan propose :

 

                                        -La création d’un Conseil local de sécurité et de la prévention de la délinquance qui est obligatoire dans les villes de plus de 10 000 habitants depuis la loi de 2007.

Ce conseil, présidé par le Maire a pour mission de coordonner et de mettre en œuvre les cations concourant à la prévention de la délinquance.

De plus une convention pourrait être signée avec le Conseil général afin de déterminer les territoires prioritaires, coordonner les moyens entre ville et département, organiser un suivi et évaluer les actions entreprises.

 

 

                                          -La création d’une Police Municipale.

Mise en place dans quasiment toutes les grandes communes de l’agglomération (Tournefeuille, Blagnac…) il serait temps à Colomiers que la police municipale puisse être mise en place. Elle pourrait bénéficier de moyens accrus tels que la loi de 1995 le permet. Les policiers municipaux veillent à l’application des arrêtés municipaux et seraient chargés de prévenir les troubles éventuels à la tranquillité, la sécurité et la salubrité publique.

 

Colomiers n’est plus un village, il faut se donner les moyens nécessaires pour la deuxième ville du département.

Les habitants ont aujourd’hui un fort sentiment d’abandon de la part de la municipalité.

Outre les problèmes d’insécurité, il manque sur ce quartier de nombreux équipements publics tels qu’une école, une crèche…précise Jean-Jacques Bolzan. Et de rajouter << ce problème ne s’est pas posé sur la ZAC de St Martin du Touch qui a pourtant la même configuration. Les équipements publics ont été prêts en même temps que l’occupation des logements par les habitants et j’avais mis en place des actions conjointes mairie-police-associations.>>

 

Il est vraiment temps d’agir pour que les Ramassiers retrouvent la tranquillité.

 

Jean-Jacques Bolzan

Ancien Maire de quartier

Secrétaire départemental du Parti Radical 31

Président d’Agir pour l’Avenir des Toulousains

Par SIPM/FPIP - Publié dans : police rurale - Communauté : POLICE RURALE ILLEGALE
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

OverBlog

Partager

Catégories

Syndication

  • Flux RSS des articles

Recherche

Calendrier

Août 2014
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
             
<< < > >>

Texte Libre

Profil

  • SIPM/FPIP-Eurocop
  • POLICE RURALE
  • mairie police élus police municipale garde champêtre
  • dénonce l'imposture de la pseudo "police" rurale qui n'est en fait qu'une milice et qui n'existe pas en qualité de corps de gardes champêtres. Ces derniers sont par décret membres de la police municipale.
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés